mercredi, 28/7/2021 | 12:31 GMT+0200+2
COURS DE TORAH BRESLEV EN VIDÉOS SUR LES ENSEIGNEMENTS DE RABBI NA'HMAN DE BRESLEV
You are here:  / RABBI ISRAËL DOV ODESSER

 

LA VIE DE RABBI
ISRAËL DOV BER ODESSER

Rabbi Israël Ber Odesser naquit en Israël à Tibériade, d’une famille de ‘Hassidim depuis des générations. Il avait été doté depuis son enfance d’une âme désirant ardemment se rapprocher de D.. Il découvrit d’abord un livre abîmé, sans couverture, dont il ne connaissait pas l’auteur : Hichtape’houth Hanéfech [« L’épanchement de l’âme » de Rabbi Alter de Téplik : recueil des enseignements de Rabbi Na’hman traitant de la Hitbodédouth]. Après la Bar Mitsva, il entre à la yéchiva « Rabbi Méir Baal Haness », tout en continuant de mettre ce livre en pratique assidûment. Et à l’âge de 17 ans, il mérite de connaître son Maître, Rabbi Israël Kardouner, l’un des 36 Tsadikim cachés et le plus grand ‘Hassid Breslev de sa génération, grâce auquel il s’attacha véritablement à Rabbi Na’hman.

 Rabbi Israël Kardouner était le disciple de Rabbi Moché Breslever (le second grand disciple de Rabbi Nathan). Si Rabbi Israël avait vécu à l’époque de Rabbi Na’hman, il aurait été un grand ‘Hidouch [Nouveauté] ! Il vivait à un niveau de Monde Futur, passant son temps en prières et en Hitbodédouth sur le Tombeau de Rabbi Chim’on Bar Yo’haï, suivant les préceptes de Rabbi Na’hman. Rabbi Israël Ber n’a plus jamais vu de sa vie un tel niveau de Service Divin, une prière comme la sienne où tout semblait annulé autour de lui ; et son Tikoun ’Hatsot* était indescriptible. La grâce divine planait sur son visage car sa sainteté, sa piété, et sa droiture, s’adressaient à D. et à tous les hommes.

 Rabbi Israël Kardouner fut dévoué corps et âme à Rabbi Israël Ber Odesser, car il vit avec limpidité la « Main de Dieu » dans leur rapprochement. Leur lien fut un grand ‘Hidouch qui resta unique, et on ne peut concevoir l’attachement et l’amitié qui résidaient entre eux : l’opposition à Breslev était si grande, qu’ils firent un serment sur le Tombeau de Rabbi Akiva de ne jamais se quitter. Cinq années de serment, jusqu’à la disparition de Rabbi Israël Kardouner le 9 ‘Hechvan 5679 (1918) à l’âge de quarante ans, dans lesquelles malgré la guerre et la famine, Rabbi Israël Ber puisera sa force toute sa vie.

[La grandeur de Rabbi Israël Kardouner dépasse l’entendement : après sa disparition, il revint du Monde d’En-Haut dans son propre corps pour faire le Kiddouch à son épouse. Et malgré cela, on ne peut parler ni même imaginer la grandeur de Rabénou et de Rabbi Nathan !]

 La même année de l’attachement à son Maître, Rabbi Israël Ber Odesser épousa Ester Mindel. Il eut dix enfants.

Il subit lui aussi les souffrances d’une grande misère et de l’opposition extrêmement virulente à Breslev : la prison, les pierres… Et bien qu’il eût des enfants en bas âge, il ne reçut aucune aide pour survivre à la famine. Son nourrisson âgé d’un an mourut de faim…

 Le jour du 17 Tamouz 5682 (1922), Rabbi Israël ne put jeûner… Il en conçut un tel désespoir… Prostré pendant une semaine sans manger ni boire… Aucun conseil ne pouvait l’aider… Mais  » le fond de la descente sera le sommet de l’élévation « … Il implore D. de le sauver…

C’est alors qu’il reçut le Pétek, la Lettre écrite et envoyée miraculeusement du Monde d’En-Haut par Rabbi Na’hman lui-même, dans laquelle il lui déclare : « Et sur toi j’avais dit : Mon feu brûlera jusqu’à l’arrivée du Machia’h ! »

Mais surtout, Rabbi Na’hman dévoile au Monde en le signant dans le Pétek, son Nom et son Sceau, annonce de la Délivrance à venir : NA NA’H NA’HMA NA’HMAN MEOUMAN !

 Rabbi Israël garda le Pétek secret pendant soixante ans, à cause de l’opposition à Breslev et d’autres raisons… Seuls ses enfants et quelques élus, de saints Tsadikim, furent mis dans le secret. En 1984, il reçut l’approbation pour lui-même et le Pétek, du Gaon [le plus grand décisionnaire] de l’époque, Rav Moché Feinstein zal. Depuis, sa diffusion est partout et son action immense…

 Par ailleurs, Rabbi Israël composa le Kitvé, ouvrage réunissant en un seul le Kitsour Likouté Moharan et le Likouté Téfilot ; ainsi que sa correspondance avec le président de l’Etat d’Israël M. Zalman Chazar : Ibé Hana’hal, fondé entièrement sur les enseignements de Rabbi Na’hman, et au sujet duquel il déclara qu’il est totalement fait de lumière divine.

 Lorsque les frontières furent ouvertes, chaque année, Rabbi Israël voyagea à Ouman pour Roch Hachana, bien qu’il fut âgé, malade, ne quittant pas le lit ou sa chaise roulante, et ceci jusqu’à sa disparition.

 Rabbi Israël quitta ce Monde à l’issue du Chabbat, le 18 ‘Hechvan 5755 (1994). Il est le grand ‘Hassid Breslev de sa génération, le seul par lequel on puisse se rapprocher véritablement de Rabbi Na’hman, car Rabbi Israël reçut pleinement la lumière du Tsadik jusqu’à s’inclure et s’annuler totalement en lui. Ainsi il déclara qu’il était « le souffle et la bouche de Rabbi Na’hman! ».

Depuis la disparition de ce monde de Rabbi Israël Odesser, détenteur du saint Pétek, des portes de la Délivrance se sont ouvertes et la diffusion des livres de Rabbi Na’hman a pris une ampleur sans précédent…

QUELQUES VIDÉOS DE RABBI ISARËL DOV ODESSER

Séquences Vidéos émouvantes de Rabbi Israël Ber Odesser, où nous le voyons en présence de sa famille, en interview télé ou encore chez les ‘havérim .

Pendant ses dernières années de vie, Rabbi Israël allait de famille en famille afin de renforcer les gens et de les rapprocher de Rabbi Na’hman et du Service Divin.

 

 

LEAVE A REPLY

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )