vendredi, 20/10/2017 | 9:52 UTC+2
COURS DE TORAH EN VIDÉOS SUR LES ENSEIGNEMENTS DE RABBI NA'HMAN DE BRESLEV
You are here:  / À NATANYA / DISCUSSIONS ENTRE AMIS / SIKHOT HARAN / TOUS LES COURS VIDÉOS / « Fuir la philosophie » – Conversations N°5 de notre maître Rabbi Na’hman – SIKHOT HARAN

« Fuir la philosophie » – Conversations N°5 de notre maître Rabbi Na’hman – SIKHOT HARAN

Rabénou dénigrait les livres qui traitent de philosophie, il disait qu’ils ne contiennent aucune intelligence, comparés aux œuvres du Maharcha et du Maharam Chif (ce sont des Sages, commentateurs du Talmud), dans lesquels on peut percevoir une profondeur remarquable et une sagesse extraordinaire, ce qui n’est pas le cas des livres de philosophie. Les philosophes posent des questions et amènent des arguments, dans le but de prouver certaines choses, mais ils ne possèdent absolument pas l’intelligence que l’on peut trouver dans la Torah. Rabénou disait: Heureux l’homme qui ne connaît rien de ces livres et qui reste simple, intègre et craint la punition de D.ieu. En effet, il est impossible de commencer à servir D.ieu, si ce n’est, grâce à la crainte du châtiment. Même les Tsadikim doivent éprouver la crainte de D.ieu qui débute par la crainte du châtiment, car peu sont ceux qui servent D.ieu, uniquement par amour. Le plus important est la crainte du châtiment, et à partir de cette crainte on peut mériter d’atteindre la crainte suprême, c’est-à-dire la crainte de D.ieu lui-même et de Sa puissance. Pour la majorité des gens, le chemin de la dévotion est celui de la simple peur du châtiment, car il est très difficile d’atteindre la crainte suprême.

Lorsqu’une personne étudie les livres de philosophie, elle engendre en elle toutes sortes de doutes qui renforcent sa mauvaise nature. L’homme est attiré naturellement par les tentations de ce monde, mais grâce à la peur du châtiment, il brise sa mauvaise nature. C’est pour cette raison qu’une personne ne peut jamais atteindre la piété par l’étude de ces ouvrages, bien qu’ils contiennent quelques paroles qui parlent des bons traits de caractère; malgré cela, ce que l’on peut y perdre surpasse ce que l’on peut y gagner, car ils introduisent chez la personne des doutes et de grandes confusions.

Rabénou disait: Nous devons nous réjouir que Moché Rabénou nous a transmis la Torah sans aucune démonstration philosophique, mais par les simples mots «Au début, D.ieu créa le ciel et la terre» et il nous ordonna de croire en D.ieu simplement (sans que l’on ait besoin d’aucune démonstration).
C’est pour cette raison qu’il est interdit d’étudier la philosophie, qui accepte une idée, uniquement, que si l’on peut la démontrer (ce qui est à l’inverse de la foi).

Bien que le Zohar déprécie la simple crainte du châtiment, les ouvrages de moussar (morale) ont déjà expliqué ce que le Zohar veut dire par là. Il n’en demeure pas moins que l’on peut servir D.ieu vraiment, uniquement grâce à la crainte du châtiment.

Rabénou disait également que toutes les découvertes et inventions des scientifiques, comme par exemple les armes de guerre ou toutes sortes d’appareils sophistiqués, proviennent toutes de l’au-delà, car sans l’aide du Ciel, ils n’auraient pas pu atteindre ces découvertes.

Au moment où certaines choses doivent être révélées au monde, on donne du Ciel, l’intelligence nécessaire au chercheur pour les découvrir. Plusieurs sages auparavant ont pu essayer de découvrir ces mêmes choses sans y parvenir, mais dès que le moment est arrivé pour que ces choses se dévoilent dans le monde, on donne du Ciel, l’inspiration nécessaire au chercheur pour qu’il découvre ces choses.

Toute inspiration provient de l’au-delà, mais pas forcément d’un endroit sacré. L’inspiration de ces chercheurs provient de l’endroit des «forces négatives». (Il en est de même pour les découvertes originales liées au texte sacré de la Torah, si l’inspiration ne leur aurait pas été accordée, ils n’auraient jamais pu découvrir de nouvelles explications. Toute intelligence et inspiration émanent de D.ieu, mais elles proviennent d’un endroit spirituel différent, en fonction de la personne. En effet, il existe des milliers de niveaux spirituels différents d’où chacun reçoit son inspiration). (« Si’hot Haran N°5″ – Conversation de Rabbi Na’hman » – Édition Kéren Rabbi IsraëlNahmanmeouman.com).

Les paroles et conversations de Rabénou renferment toute la Torah et toutes les âmes du peuple d’Israël. Tout ce qui s’est passé, ce qui se passe et ce qui se passera est inclus dans chaque parole que prononça Rabénou.

Rabénou nous prodigua à travers ses conversations, ses paroles, ses enseignements et ses contes, toutes les guérisons, toutes les délivrances et toutes les réparations dont nous avons besoin. (Rabbi Israel Dov Ber Odesser).

Rabbi Na’hman de Breslev nous enseigne: «Chaque pratique que je recommande est propice, répare et aide énormément, pour le passé, le futur, après la disparition d’un homme de ce monde, pour les temps messianiques, la résurrection des morts et pour les temps futurs».

sihot haran« Si’hot HaranConversations de Rabbi Na’hman » – Format de poche – Edition Kéren Rabbi Israël – 22 Shekel…
Le Kéren Rabbi Israël Dov Odesser zal est heureux de présenter au public francophone son nouvel ouvrage. C’est un recueil de paroles et de conversations de Rabbi Na’hman de Breslev.

L’Eternel dans Sa sagesse infinie et impénétrable, décida d’envoyer dans nos dernières générations un déluge d’hérésie. Même les plus hautes montagnes, qui représentent les personnes les plus importantes furent recouvertes par ce déluge. D.ieu béni soit-Il, dans Sa grande bonté prépara pour nous, le remède à la plaie en nous envoyant un homme qui trouva grâce à Ses yeux. Il l’appela Na’hman, en expliquant: «Celui-ci nous consolera de notre labeur et des actions de nos mains» (Na’hman vient du mot – Né’hama – Consolation -). Il lui ordonna de construire une arche de vérité et de foi. Tout celui qui désirera être sauvé de ce déluge d’hérésie, pourra pénétrer dans son arche et se placer à l’ombre de sa sagesse extraordinaire. Qui pourrait décrire la vitalité qu’il transmit au monde, pour tous les enfants du peuple d’Israël, à travers ses enseignements, ses conversations et ses histoires extraordinaires, qui proviennent tous du jardin de la sagesse et qui n’ont jamais été dévoilés au monde jusqu’à présent? Ses paroles aideront le monde pour l’éternité.

 Format de poche – 352 pages.

Pour toutes commandes: 02.999.73.11 (Il) ou 058.688.17.87 (Il) ou 050.248.78.97 (Il) ou 06.09.08.48.82 (Fr) ou www.facebook.com/nahmanmeouman

 

LEAVE A REPLY

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )

pour L’impression et la diffusion des livres de Rabbi Na’hman