jeudi, 29/11/2018 | 10:32 UTC+2
COURS DE TORAH BRESLEV EN VIDÉOS SUR LES ENSEIGNEMENTS DE RABBI NA'HMAN DE BRESLEV
You are here:  / COURS BRESLEV COMPILÉS PAR SUJET / TOUS LES COURS VIDÉOS / « Ouman Roch Hachana » – COURS VIDÉOS BRESLEV COMPILÉS PAR SUJET

« Ouman Roch Hachana » – COURS VIDÉOS BRESLEV COMPILÉS PAR SUJET

« Ouman Roch Hachana« est une compilation de tous les cours vidéos Breslev de notre site NahmanmeOuman.com selon Rabbi Na’hman de Breslev.

Roch Hachana – LES FÊTES JUIVES

Enseignement sur Roch Hachana tiré du LIKOUTÉ ÉTSOT de Rabbi Na’hman de Breslev

  1. A Roch Hachana, celui qui entend le son du Chofar d’une personne timorée et craignant-D., peut être assurée de ne pas redouter le tonnerre durant toute l’année. (Likouté Moharan, Torah 5, 3).
  2. Les sonneries de Roch Hachana correspondent au renouvellement des Mo’hin qui représentent l’intellect et l’âme de chacun, de sorte que quiconque, selon son niveau, amènera un nouvel intellect et une âme neuve, issue de la lumière de la Face divine.
    (Likouté Moharan, Torah 35, 10).
  3. Grâce à la sonnerie du Chofar les jugements sont adoucis. (Likouté Moharan, Torah 42).
  4. La sonnerie du Chofar à Roch Hachana correspond au réveil du sommeil, autrement dit les gens se réveillent de leur torpeur, afin de ne pas user leurs jours, à D. ne plaise, dans la léthargie. Et grâce au fait qu’on les réveille de leur sommeil, la parole s’exprime avec une grande force, et par cela on attire la confiance, la délivrance des femmes stériles, et on fait venir ainsi une grande crainte, par laquelle on est préservé de la débauche, de la beauté vaine, de la grâce de mensonge, et l’on mérite la longévité dans la sainteté – en prolongeant et en élargissant chaque jour suivant de sa vie en lui ajoutant de la sainteté et de la pureté, et grâce à cela on accède à l’immense richesse de sainteté, par laquelle on parvient à une très grande compréhension. On mérite tout cela grâce aux sonneries du Chofar de Roch Hachana, auprès des Tsadikim de vérité qui savent amener toutes ces rectifications. (Likouté Moharan, Torah 60, 9).
  5. Grâce au fait qu’on voyage à l’occasion de Roch Hachana chez les vrais Tsadikim, par cela tous les jugements qui existent dans le monde sont adoucis, et là où il y a un certain jugement, tout est adouci grâce à cela; et l’on a besoin de cela à Roch Hachana, c’est la raison pour laquelle on se rend précisément chez eux à l’occasion de cette fête. Egalement grâce au fait que de nombreuses âmes d’Israël vont chez le Tsadik de vérité pour Roch Hachana, et s’incluent ensemble dans une grande fraternité, une joie débordante et une grande allégresse sont alors générées grâce à cela. (Likouté Moharan, Torah 61, 7-8).
  6. La raison pour laquelle les gens se rendent pour Roch Hachana chez les Tsadikim, tient au fait que l’adoucissement des jugements se fait essentiellement grâce à la sainteté et la pureté de la pensée, et il n’est pas possible de purifier et de sanctifier la pensée si ce n’est grâce à l’attachement aux Tsadikim; et Roch Hachana constitue la source des jugements pour toute l’année à venir, et l’on doit purifier les pensées afin de les adoucir. C’est dans ce but que l’on se rend chez les Tsadikim, afin de parvenir à la sainteté de la pensée. (Likouté Moharan, Torah 211).
  7. Roch Hachana est une grande bonté de D. béni soit-Il. Se référer à la leçon pour plus de détails.
    (Likouté Moharan, 2è Tome, Torah 1, 14).
  8. Celui qui parvient à s’attacher et à s’agripper aux racines des âmes d’Israël peut accomplir Roch Hachana. Se référer à la leçon pour plus de détails. (Likouté Moharan, id.).
  9. Roch Hachana correspond à la rectification de la foi, car grâce à la grandeur des rassemblements de toutes les saintes communautés qui se regroupent ensemble à Roch Hachana, en particulier quand on se rassemble auprès des Tsadikim de vérité, grâce à cela sont récoltées et regroupées les parcelles de la sainte foi, et la foi est rectifiée de façon parfaite. Egalement les Mo’hin scintillent et sont réparés à Roch Hachana, et de même durant les dix jours de repentir: grâce au retour que l’on accomplit alors, on amène une illumination des Mo’hin, qui relèvent des Téfilines, le sceau de sainteté, l’aspect de la réparation de l’Alliance [Se référer à ‘Téfilines’ alinéa 6]. Le jour de Kippour marque alors l’achèvement de la rectification du sceau de sainteté, qui constitue l’illumination des Mo’hin. Et à Soucot on attire la joie, qui est la réparation des aliments, afin que ces derniers ne portent pas atteinte aux rêves, pour que l’homme n’en vienne pas à une impureté séminale, à D. ne plaise, en raison des aliments. A Chmini Atsérèt, l’aspect de la rectification du jugement est mis en place, et grâce à cela on est sauvé du dommage de la pollution nocturne, à D. ne plaise, qui survient en raison de juges non intègres [Se référer à ‘Alliance’ alinéa 60]. Tout cela est également rectifié grâce aux élèves qui se rendent chez le Rabbi authentique. Le principal est de voyager pour Roch Hachana, car c’est alors qu’a lieu l’essentiel de la réparation totale, comme dit ci-dessus. Sur le plan des détails également, le jour de Roch Hachana proprement dit, grâce aux sonneries de « Téki’a – Térou’a – Chévarim », est réparé tout ce qui est précité, car grâce à la Téki’a, on accède à la rectification de la foi; grâce à la Térou’a on parvient à faire venir la sainteté des Téfilines qui sont une illumination des Mo’hin; et grâce aux « Chévarim », on amène la réparation du rêve et celle du jugement, afin d’être sauvé d’une pollution nocturne, sous tous les aspects mentionnés précédemment. (Likouté Moharan, 2è Tome, Torah 5, 13-14-15).
  10. A Roch Hachana, on doit se contraindre à prier avec le plus de vigueur possible, et lier sa prière au Tsadik de vérité qui possède une grande force, capable d’exécuter une prière, au niveau du jugement, comme celle en usage à Roch Hachana. Grâce à cela, l’homme mérite d’extirper de l’Autre côté toute la vitalité qu’elle a engloutie, issue de la sainteté d’Israël, toutes les prières, la miséricorde et la connaissance qu’elle a avalées, absolument tout; l’Autre côté est contrainte de les « vomir » et de les faire sortir de ses entrailles grâce à la prière de l’homme fort précité. Et grâce à cela, on mérite que Sa gloire béni soit-Il s’accroisse grâce aux non-Juifs qui se convertissent, et de la sorte on parvient à la prophétie, à la sainte foi, et les croyances mensongères sont supprimées. On accède au renouvellement du monde qui aura lieu dans l’avenir, lequel correspond à l’annulation de la nature, quand le monde sera dirigé au même titre que la Terre d’Israël, uniquement par la Providence et les miracles, et par cela on mérite d’entendre le son du chant et de la mélodie qui s’éveillera dans l’avenir et qui constitue le délice principal du monde à venir. (Likouté Moharan, 2è Tome, Torah 8, 11).
  11. Durant les jours redoutables, on doit beaucoup pleurer, l’essentiel étant d’être au niveau de « l’enfant qui pleure », quand l’homme retirera toute sa sagesse et son intellect, et il versera des larmes devant D. béni soit-Il sur les plaies de son cœur et ses souffrances qu’il connait dans son âme, à l’instar du nourrisson qui pleure devant son père; et grâce à cela on mérite un beau cédrat, et plus on amène sur soi l’aspect de « l’enfant qui pleure », plus le cédrat qu’on mérite sera magnifique. (Si’hot Haran 87).
  12. A Roch Hachana on doit faire preuve de sagesse, en préservant son esprit afin de n’avoir que de bonnes pensées – que D. béni soit-Il nous fasse du bien, et nous donne une bonne année, etc… On doit être joyeux à Roch Hachana; mais ce jour-là, on doit aussi pleurer. (Si’hot Haran 21).
  13. Le premier jour de Roch Hachana, on doit réduire sa parole au maximum; un homme important doit être très attentif sur ce point. (id.).
  14. La veille de Roch Hachana, il convient de donner de l’argent pour un rachat. (Si’hot Haran 214).

Rejoignez nous sur Whattsapp en envoyant
Inscription au + 972 50 248 78 97
TOUT SUR LES ENSEIGNEMENTS DE RABBI NA’HMAN DE BRESLEV sur http://www.nahmanmeouman.com

LEAVE A REPLY

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )

pour L’impression et la diffusion des livres de Rabbi Na’hman