lundi, 22/10/2018 | 3:25 UTC+2
COURS DE TORAH BRESLEV EN VIDÉOS SUR LES ENSEIGNEMENTS DE RABBI NA'HMAN DE BRESLEV
You are here:  / À BETAR ILLIT / À BETH SHEMESH / À JÉRUSALEM / À NATANYA / À OUMAN / À PARIS / À RAANANA / À TEL-AVIV / DISCUSSIONS ENTRE AMIS / TOUS LES COURS VIDÉOS / DISCUSSIONS ENTRE AMIS – « Ouman / Paris / Jérusalem etc »
Toutes les discussions entre Amis

DISCUSSIONS ENTRE AMIS – « Ouman / Paris / Jérusalem etc »

Sur quoi nous sommes nous appuyés pour proposer des discussions entre amis dans tant de villes et chaque jours ?

Enseignement de Rabbi Na’hman de Breslev sur les discussions entre amis:

Le cœur d’un homme est brisé spirituellement lorsqu’il est enfoncé dans des amours négatifs et déchus (tous les amours en rapport avec les passions vaines de ce monde, qui sont en réalité de faux amours). Les passions d’un homme brisent son cœur et représentent un affront pour lui. Il existe trois réparations qui rectifieront le cœur d’un homme, par lesquels il ne sera plus accablé de mauvais amours ni de mauvaises passions.

  • La première réparation, est de dialoguer avec notre Créateur [discussions entre nous et notre Créateur]. En effet, lorsqu’un homme prie sincèrement et épanche son cœur devant Dieu, il relie son cœur à son point positif qui se dévoilera à travers sa prière. Ce point, qui est du niveau du ‘Tsadik’, réparera ainsi, les brisures de son cœur, et elles disparaîtront.
  • La deuxième réparation s’opère lorsqu’un homme s’entretient avec son prochain de la crainte du ciel, dans le but de recevoir un éveil en son cœur, par le biais du point précieux positif et spécifique inhérent à son prochain [discussions entre amis]. Le point précieux de son prochain est du niveau du ‘Tsadik’, c’est-à-dire qu’il se situe à un niveau supérieur par rapport à lui-même, et a le pouvoir de l’éclairer et de faire disparaitre les mauvais désirs de son cœur.
  • La troisième réparation, qui est la racine de toutes les réparations, consiste à s’attacher au Tsadik et à dialoguer avec lui à propos du service divin, afin de recevoir la lumière et l’éveil nécessaires en notre cœur, de la part du Tsadik [discussions entre nous et le Tsadik].

En effet, tous les points positifs précieux émanent du Tsadik, racine de toutes les âmes d’Israël. Il faut donc recevoir toutes les lumières par le biais du Tsadik.

Il est également nécessaire de dialoguer avec notre prochain [discussions entre amis] au sujet de la crainte du ciel, pour être éclairé par le point positif spécifique que celui-ci possède, qui est du niveau du ‘Tsadik’.

Chacun doit également dialoguer avec Dieu, béni soit-Il, afin que son cœur soit influencé par son propre point positif, qui est du niveau du ‘Tsadik’.

Grâce à toutes ces réparations, les mauvais désirs disparaîtront du cœur de l’homme ainsi que toutes ses humiliations, provenant de ses mauvais désirs.

Parfois en conversant avec notre prochain de sujets profanes, on peut recevoir une lueur de son point positif et un éveil pour le service divin. En effet, le point positif doit parfois s’habiller dans des paroles profanes, pour éclairer la personne et l’éveiller au service divin.

(Rabbi Na’hman de BreslevKitsour Likouté Moharan Hayachane, Enseignement N°34, 5-6-7-8).

 

LEAVE A REPLY

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )

pour L’impression et la diffusion des livres de Rabbi Na’hman