jeudi, 14/12/2017 | 12:10 UTC+2
COURS DE TORAH EN VIDÉOS SUR LES ENSEIGNEMENTS DE RABBI NA'HMAN DE BRESLEV
You are here:  / BILLET D'HUMEUR / TOUS LES COURS VIDÉOS / BILLET D’HUMEUR – « Sauter l’obstacle et faire fi du reste »

BILLET D’HUMEUR – « Sauter l’obstacle et faire fi du reste »

 

obstacleL »histoire qui suit est le récit des enfants d’Elie HaCohen qui vivait au temps du prophète Chmouel, il y a de 3500 ans à peu près.
Les enfants d’Elie HaCohen n’étaient pas très saints, ils faisaient beaucoup de fautes, ils étaient les Cohanim de l’époque, c’est-à-dire qu’ils travailler au Temple de Chilo.

Alors, D’. voulut les punir. Mais, comme leur père était un grand Tsadik, Hachem l’a prévenu par l’intermédiaire de Chmouel Hanavi qui était très jeune encore, et qui n’avait pas encore l’habitude que D’. lui adresse la parole.

Ce petit Chmouel était l’élève du grand Elie HaCohen. Et comme Chmouel n’était pas Cohen, il ne dormait pas dans la même chambre qu’Elie. Chmouel dormait donc dans la chambre d’à côté pour pouvoir être au service d’Elie à chaque instant, au cas où il en aurait eu besoin.
Après s’être mis au lit, Chmouel entendit son maître qu’il l’appella: « Chmouel ! Chmouel ! »
Alors, il se précipita vers son maître: « Qu’as-tu besoin, maître Elie »!
Mais Elie HaCohen ne comprenait pas ce que voulait Chmouel !
« Je ne t’ai pas appelé » lui répondit Elie.
Alors Chmouel retourna se coucher et il entendit de nouveau que son maître l’appellait: « Chmouel ! Chmouel ! »
Il retourna vers son maître et lui demanda: « Comment puis-je subvenir à ton besoin, maître ?
C’est alors qu’Elie comprit: « Ce n’ai pas moi qui t’appelle, mais Le Tout Puissant ! Quand Il te rappellera, tu lui diras: « Me voici mon D’! Parle à Ton serviteur! »

Effectivement Elie avait raison, D’. s’adressa pour la première fois à Chmouel et Lui annonça qu’il allait punir les enfants de son maître. Quand Elie apprit la nouvelle, il réprimanda ses enfants, mais D’. ferma leurs cœurs car Il voulait les punir, car ceux-ci avaient trop fauté.
Les réprimandes de leur père n’étaient pas rentrées dans leurs cœurs et ils continuaient leurs bêtises.

On apprend de cette histoire un grand enseignement: des fois, D’. ne veut pas que la personne fasse Téchouva, de ce fait, Hachem lui ferme son cœur.
Rabbi Na’hman nous apprend qu’en réalité, D’. est miséricordieux et Sa miséricorde est illimitée car en vérité D’. n’attend que ça, que la personne se repentisse !
Mais Hachem aime la loi et la Justice, et ne peut l’annuler (si on pourrait dire), mais d’un autre coté, Hachem aime Son peuple et l’amour qu’Il a pour lui est plus grand que celui qu’Il a pour la loi et la Justice !
Alors, que fait D’. ?
Il met devant l’homme des obstacles, si l’homme les saute par amour pour D’., alors Hachem le rapproche de Lui, mais si l’homme fait demi-tour, il perdra alors l’opportunité de revenir à D’.
Mais comme D’. aime Son peuple plus que la loi, Il se cache dans l’obstacle lui-même. Ces obstacles ne sont pas toujours faciles à passer.

Rabbi Na’hman, qui est venu dans ce monde, exclusivement pour rapprocher les âmes Juives à leur créateur, comme il a dit: « Je n’ai rien à faire dans ce monde pour moi-même, car j’étais déjà « complètement propre » avant de venir ici-bas, mais j’ai été envoyé ici-bas pour rapprocher les saintes âmes du peuple juif de D’. »
En nous ayant expliquer le fonctionnement de D’, Rabénou Hakadoch ne nous laisse pas dans l’ennui, et il nous enseigne comment faire pour que la loi divine-même accepte de nous aider à faire Téchouva.

En réalité, les enfants d’Elie devaient surmonter la dureté de leurs cœurs, qui était un obstacle à la Téchouva, mais ils n’ont pas réussi. Si ils avaient accompli le conseil de Rabénou et avaient retrouvé en eux le bien, ils seraient entré vraiment dans le coté du bien !
Le Tribunal Célèste les aurait alors, également, jugé du  bon côté et les obstacles auraient disparu.
Ainsi, quand on se juge du bon côté, on nous juge aussi, en Haut du bon côté, et on peut faire Téchouva car il n’y aura plus d’obstacles qui nous empêcheront de revenir vers D’. béni soit-Il.

Cours Vidéos en Français, basé sur les livres saints de Rabénou Hakadoch, Rabbi Na’hman de Breslev et de ses saints élèves sur: www.nahmanmeouman.com

NA NA’H NA’HMA NA’HMAN MEOUMAN

LEAVE A REPLY

Your email address will not be published. Required fields are marked ( required )

pour L’impression et la diffusion des livres de Rabbi Na’hman